Walter

 

Le début de la  carrière de Walter a été fulgurante : le succès l’a véritablement « aspiré » à Paris. Aujourd’hui, il y brille toujours  sur scène, en radio et en télévision.

Quand démarrent Les Enfants de Chœur en 2010, Walter est de l’aventure, aux côtés de Kody, Alex Vizorek, James Deano. Immédiatement, son écriture cultivée, caustique et grinçante imprègne ses chroniques  et  deviennent sa « marque de fabrique ».

A la même époque ,  il signe son premier « one-man-show » intitulé « Walter Belge et Méchant » à l’humour grinçant qui n’est pas sans rappeler Stéphane Guillon  et Pierre Desproges. Mais Walter y ajoute une touche belge qui fait fureur au pied de la Tour Eiffel ! Le succès est immédiat : il s’installe pour plusieurs années, en vedette, au Point Virgule dans le Marais, signe des chroniques sur France Inter, devient incontournable en télévision chez Stéphane Bern, Michel Drucker, Frédéric Lopez et Arthur !

Le plus drôle dans l’ aventure c’est que Walter n’était destiné à la scène et, encore moins, au métier d’humoriste. Certes, il a suivi les Cours Florent, mais a surtout terminé des études d’Ingénieur Commercial à Solvay. Il a gardé le costume strict et bien coupé sur scène. Il  lâche  la bride pour un humour féroce et sans concession qu’il distille dans un nouveau spectacle jubilatoire « Formidable » …sa façon à lui   de   rappeler qu’il est toujours tellement belge !