FARAH

(sur scène le 3/11 et le 1/12)

Enfin une fille dans Les Enfants de Chœur ! Combien de fois nous a-t-on reproché de n’exister qu’entre mecs…c’est pas faute d’avoir  cherché, testé, casté ! Farah, elle, s’est imposée naturellement dans l’équipe. Nous voulions d’une fille qui ait du culot, de l’audace, des idées et un humour bien saignant ! Farah a tout ça avec l’avantage de ne pas s’en laisser compter par les mâles de l’équipe. Avec son humour ravageur, on en prend tous pour notre grade !

Ce tout petit bout de  femme est le fruit de l’amour entre un père marocain et une mère espagnole. Du premier elle a hérité d’un sens inné du piquant dont elle épice ses chroniques et de la seconde d’une vraie tchatche sensible, tonique et drôle.

Si on dit à Farah que son humour est « trash », elle corrige en précisant que c’est  « trash ET didactique ». Ses vannes sont noires et engagées inspirées de son quotidien, de la vie des gens, des situations qui l’entourent, de ses convictions. Si parfois on est un rien déstabilisé, le rire l’emporte toujours.

De toute évidence, le public raffole de son ton complètement décomplexé puisque qu’elle remporte des Prix dans tous les Festivals où elle se présente : en France beaucoup, et chez nous au Voo Rire et à Rochefort notamment.  Dans le métier, les artistes l’adorent et son soutien le plus indéfectible, elle le doit à Stromae, fan de la première heure, qui est souvent dans la salle quand elle joue : malgré sa petite taille, Farah a tout d’une grande ! A découvrir de toute urgence…