DOMINIQUE WATRIN

(sur scène le 3/11)

Dans l’équipe des Enfants de Chœur, le Binchois est surnommé « Le grand dadais »…parce qu’il est grand tout simplement.  « Dadais » c’est uniquement pour le charme de la formule, car notre Dominique est un garçon brillant, sensible, intelligent et vifs !

Bon, oui d’accord, « vif » n’est pas l’adjectif qui colle le mieux à son débit lent et  poussif. Pourtant son cerveau est constamment en ébullition quand il s’agit  de  « sortir une vacherie ». il a un sens inné de la répartie et de la petite phrase qui fait mouche.

Dominique Watrin a écrit plusieurs ouvrages : « Mieux vaut être belge et complexé que Français et déprimé », « Grand Biesse et Méchant », « Méchanceté Chronique » et surtout « Ma voisine Fernande et moi ».

Je dis surtout parce que « Fernande » est le personnage central de ses chroniques dans Les Enfants de Chœur ». C’est elle qui lui demande de l’aider à passer ses bas de contention, à essayer son futur cercueil, à goûter son boudin de Noël, à jouer à la « ba-balle » avec son chien Snoopy. Chaque fois, il y a un « truc » qui coince.

Au Festival, Dominique Watrin  viendra nous présenter ses plus belles aventures avec sa voisine Fernande …qui, dans la vraie vie, est vraiment sa voisine. Qui sait, elle sera peut-être dans la salle…à côté de vous !